Actualités

Retrouvez sur cette page toutes nos actualités, contenus informatifs, utiles et ludiques sur le thème de l’ophtalmologie.

Quelles lentilles de contact choisir ? Comment entretenir ses lentilles ? Quel produit utiliser pour le nettoyage de ses lentilles de contact ? Tous les mois, notre équipe d’experts vous donnera de précieux conseils pour l’entretien de vos lentilles de contact et répondra à l’ensemble de vos questions sur les maladies, innovations et appareils médicaux liés à la médecine des yeux !

Toutes les actualités et nouveautés du secteur de l’ophtalmologie seront décryptées et abordées sous forme de news, vidéos, photos, e-books, infographies, études de cas, guides pratiques et systèmes de questions-réponses, d’une manière simple, claire et imagée, à la portée de tous.

  • Accueil
  • Actualités
  • Ulcère de la cornée : quel lien avec le mauvais entretien des lentilles ?

Ulcère de la cornée : quel lien avec le mauvais entretien des lentilles ?

Horus Pharma
Horus Pharma

Une mauvaise utilisation des lentilles de contact – souples ou rigides – peut conduire à certaines pathologies. L’ulcère cornéen est l’une d’entre elles. Il s’agit d’une desépithélialisation de la cornée (1). L’épithélium est l’une des couches de tissu de la cornée située juste en dessous du film lacrymal, l’ulcère de la cornée rend l’œil plus vulnérable et a des conséquences directes sur la vision.

L’ulcère cornéen, ou kératite ulcérative, est une infection de l’œil qui crée une plaie ouverte infectée sur la cornée – la couche transparente qui se situe au-devant de l’iris et de la pupille. Elle peut conduire à une déficience visuelle permanente et est considérée comme une urgence ophtalmologique (2).

Les causes de l’ulcère cornéen

Bien que les causes soient multiples, les porteurs de lentilles de contact sont de plus en plus nombreux à souffrir d’ulcère cornéen (3). Néanmoins, divers traumatismes sans lien avec les lentilles de contact peuvent favoriser un ulcère cornéen : les projections de produits corrosifs, les médicaments liés à l’activité du système immunitaire, les herpès, la présence de corps étranger dans l’œil (4). Il peut également être la conséquence d’un cil incarné, d’une inflammation de la paupière ou d’un entropion (1).

Les symptômes identifiés et le diagnostic

Les ulcères cornéens se manifestent par différents symptômes : il peut s’agir d’une rougeur et d’une douleur souvent associées à une sensation de corps étranger dans l’œil ou encore d’une ultra sensibilité à la lumière et un larmoiement. Une baisse de l’acuité visuelle et une vision trouble sont également des symptômes qui peuvent donner à penser à l’ulcère cornéen (4). L’ulcère apparaît souvent comme un point blanc tacheté et grisâtre sur la cornée. Il peut être superficiel ou se développer sur la totalité de la surface cornéenne et pénétrer l’œil en profondeur avec, pour conséquence, une aggravation des symptômes et des complications plus importantes. Seul l’examen ophtalmologique permet d’évaluer précisément la gravité de l’ulcère.

Les traitements à adopter

La prise en charge d’un ulcère de cornée repose sur deux questions essentielles. La première consiste à savoir s’il s’agit d’un ulcère infectieux ou d’un ulcère stérile. En effet, il est impératif de différencier rapidement une cause infectieuse nécessitant un traitement antibiotique, antifongique ou antiviral urgent d’une cause inflammatoire ou trophique qui va imposer un traitement spécifique. La seconde question consiste à savoir quelle est la cause ou les facteurs favorisants de cet ulcère présents au niveau de la surface oculaire concernant sa structure, son innervation ou son équilibre immunitaire. En effet, un ulcère de cornée infectieux ou non survient rarement sur un œil sain. (1)

Les bons gestes pour prévenir l’ulcère cornéen

Comme l’infection est favorisée par les lentilles de contact et plus particulièrement un défaut d’entretien, il s’agit de respecter les consignes d’hygiène et de bon usage des lentilles – souples et rigides (lire l’article : Lentilles bon usage). Il convient de bien se laver les mains avant de manipuler les lentilles, de ne pas les nettoyer avec l’eau du robinet, de consulter un ophtalmologiste si les agents de conservation utilisés dans les solutions nettoyantes pour les lentilles irritent les yeux, de ne pas changer de marque de solution nettoyante sans avis médical, de ne pas dépasser le temps recommandé pour le port des lentilles, de ne pas porter les lentilles pendant la nuit, à cause notamment d’un risque accru d'infection oculaire grave.

Sources

(1) J. Gueudry, M. Muraine, Ulcères et ulcérations cornéennes chroniques, Société Française d’ophtalmologie, Lien, consulté le 1er Août 2019.
(2) ANSM, Kératites et kératites ulcéreuses associées à Vectibix® (panitumumab) - Lettre aux professionnels de santé, Lien , consulté le 23 juillet 2019.
(3) L. Benhmidoune et al., Abcès de cornée sur port de lentilles de contact : aspects cliniques, microbiologiques et thérapeutiques, Journal Français d'Ophtalmologie, Volume 36, n° 7, pages 594-599 (septembre 2013), Lien, consulté le 1er Août 2019.
(4) Infos lentilles de contact, Dépistage et symptômes de l’ulcère cornéen, Lien, consulté le 23 juillet 2019.
(5) SNOF, Traumatismes de l’œil, Lien, consulté le 1er Août 2019.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies et autres traceurs afin de vous proposer
du contenu et des services personnalisés selon vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles

Abonnez-vous à notre newsletter ICI