Les effets des conservateurs

Agent conservateur1

Agent conservateur1

Un agent conservateur a pour but de prévenir la multiplication de micro-organismes dans une formule pendant une durée déterminée de la vie du produit. Ceci garantit un niveau de sécurité suffisant aux patients. Cependant sur le long terme, différentes études montrent que les conservateurs peuvent avoir des effets délétères et allergisants. Les conservateurs montrent tous un degré significatif de toxicité, signalé depuis très longtemps.

Déficit / instabilité du film lacrymal
Action détergente sur le film lipidique

Atteinte tissulaire par apoptose
Cytotoxicité par destruction des membranes cellulaires

Inflammation
Hyper-osmolarité et inflammation neurogène des cellules


Polyquaternium-12

Polyquaternium-12

Appartenant à la même famille que le BAK, le Polyquaternium-1 (PQ-1) se distingue par l’absence de propriétés détergentes et par son profil toxicologique plus favorable.

Suite à une étude in vitro sur des cultures cellulaires, faite avec des collyres contenant du polyquaternium-1, on découvre que:

PQ-1 induit:

  • Cytotoxicité: réduit la densité des cellules globulaires conjonctivales, ce qui diminue la production de film lacrymal aqueux.
    À 0,001%, le PQ-1 diminue la viabilité cellulaire jusqu’à 50%.
  • Perméabilité cellulaire: a été élevée entre 3 et 6 fois en fonction du produit testé.
  • Inflammation: pourrait activer l'inflammation et la cytotoxicité via les récepteurs TLR (toll-like receptor) qui jouent un rôle clé dans le système immunitaire inné.


PHMB

PHMB

Le chlorhydrate de poly(hexaméthylène biguanide), a été communément appelé PHMB dans le passé, est utilisé comme produits biocides dans les catégories désinfectants

En fonction de son dosage, il serait responsable de :

  • lésions oculaires graves,3
  • allergie cutanée. 3

1-Baudouin C, Labbé A, Liang H et al. Preservatives in eyedrops: the good, the bad and the ugly. Elsevier, 2010
2-Tuomas P, Ryhanen T, et al. The preservative polyquaternium-1 increases cytoxicity and NF-kappaB linked inflammation in human corneal epithelial cells. Molecular Vision 2012; 18: 1189-1196
3-Fiche toxicologique n 301- INRS août 2016

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies et autres traceurs afin de vous proposer
du contenu et des services personnalisés selon vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles

Abonnez-vous à notre newsletter ICI