Actualités

Retrouvez sur cette page toutes nos actualités, contenus informatifs, utiles et ludiques sur le thème de l’ophtalmologie.

Quelles lentilles de contact choisir ? Comment entretenir ses lentilles ? Quel produit utiliser pour le nettoyage de ses lentilles de contact ? Tous les mois, notre équipe d’experts vous donnera de précieux conseils pour l’entretien de vos lentilles de contact et répondra à l’ensemble de vos questions sur les maladies, innovations et appareils médicaux liés à la médecine des yeux !

Toutes les actualités et nouveautés du secteur de l’ophtalmologie seront décryptées et abordées sous forme de news, vidéos, photos, e-books, infographies, études de cas, guides pratiques et systèmes de questions-réponses, d’une manière simple, claire et imagée, à la portée de tous.

Œil sec

Horus Pharma
Horus Pharma

Que faire en cas de sécheresse oculaire ?

Les démangeaisons, picotements, larmoiements et autres sensations de brûlure et de poussière dans l’œil sont les signes d’une insuffisance de larmes. Ces symptômes sont généralement ceux de la sécheresse oculaire. Voici les interrogations les plus courantes sur cette pathologie chronique et quelques conseils pour traiter la sécheresse oculaire.

Qu’est-ce que le syndrome de « l’œil sec » ?

Le syndrome de l'œil sec est une des premières causes de consultation chez l'ophtalmologiste (1). Il touche particulièrement les patients âgés : entre 3,5 et 4,7 millions de personnes de plus de 65 ans présentent un syndrome sec oculaire (2). Cette pathologie courante n’en demeure pas moins gênante : elle cause une douleur continue, bien que de faible intensité, qui altère la qualité de vision et entraîne une irrégularité du film lacrymal. Ce dernier lubrifie habituellement les yeux pour les hydrater et les protéger.

Quelles sont les causes de la sécheresse oculaire ?

Le vieillissement est l’une des causes les plus courantes de la sécheresse oculaire : 15 % des personnes de plus de 65 ans en souffrent (3).
D’autres facteurs contribuent à cette affection (4) :

  • un changement hormonal, tel que la ménopause,
  • les lentilles de contact,
  • l’utilisation intense des écrans (télévision, ordinateur, tablette, smartphone, etc.),
  • le tabagisme,
  • certaines maladies (comme des maladies auto-immunes ou des maladies inflammatoires chroniques).

Quels traitements pour soulager l’« œil sec » ?

Les collyres, les gels ou les larmes artificielles peuvent être efficaces pour soulager les symptômes de la sécheresse oculaire. En effet, les solutions ophtalmiques de suppléance lacrymale permettent de lubrifier l’œil en cas de sécheresse légère ou d'irritation de la surface de l’œil à cause des écrans, conditions climatiques, fumée, climatisation, etc.
Les lubrifiants oculaires assurent à la surface de l’œil la formation d'un film uniforme qui résiste au processus naturel d’élimination des larmes par les battements de paupières.


Sources :

(1) V. Sarda, F. Fanjkuchen, G. Chaine, « La sécheresse oculaire », Images en Ophtalmologie, Vol. III, n°2, avrilmai-
juin 2009, p. 67. consultable sur le site
(2) Haute Autorité de Santé, Commission nationale d’évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de
santé, consultable sur le site
(3) V. Sarda, F. Fanjkuchen, G. Chaine, « La sécheresse oculaire », Images en Ophtalmologie, Vol. III, n°2, avrilmai-
juin 2009, p. 67. consultable sur le site
(4) Vidal. Eureka Santé. Les causes et la prévention de la sécheresse oculaire, consultable sur le site