Actualités

Retrouvez sur cette page toutes nos actualités, contenus informatifs, utiles et ludiques sur le thème de l’ophtalmologie.

Quelles lentilles de contact choisir ? Comment entretenir ses lentilles ? Quel produit utiliser pour le nettoyage de ses lentilles de contact ? Tous les mois, notre équipe d’experts vous donnera de précieux conseils pour l’entretien de vos lentilles de contact et répondra à l’ensemble de vos questions sur les maladies, innovations et appareils médicaux liés à la médecine des yeux !

Toutes les actualités et nouveautés du secteur de l’ophtalmologie seront décryptées et abordées sous forme de news, vidéos, photos, e-books, infographies, études de cas, guides pratiques et systèmes de questions-réponses, d’une manière simple, claire et imagée, à la portée de tous.

  • Accueil
  • Actualités
  • Les allergies oculaires les plus fréquentes : peut-on s’en protéger ?

Les allergies oculaires les plus fréquentes : peut-on s’en protéger ?

Horus Pharma
Horus Pharma

Les phénomènes oculaires allergiques sont aussi fréquents que gênants. Bien que la plupart soient bénins, ils sont souvent difficiles à traiter car la majorité des allergènes se trouve dans l’air et dans l’environnement quotidien. Pour certaines formes graves d’allergies, les conséquences portent sur la santé visuelle, mais également sur la vie sociale des personnes qui en souffrent et celle de leur entourage (1).

Les principales allergies oculaires : les conjonctivites, leurs causes et leurs conséquences

Les conjonctivites allergiques sont les manifestations allergiques oculaires les plus fréquentes (2). Elles peuvent prendre différentes formes :

  • Les conjonctivites allergiques, saisonnières ou perannuelle, sont des allergies bénignes fréquentes : elles touchent la conjonctive de l’œil, à savoir le blanc de l’œil. Ces conjonctivites sont souvent associées à la rhinite allergique - le « rhume des foins » - ou à l’asthme (3).
  • Dans le cas de la conjonctivite saisonnière, causée entre autres par des pollens et des graminées, les yeux deviennent rouges, démangent, larmoient, et les paupières sont gonflées (1). - Les symptômes de la conjonctivite perannuelle sont moins agressifs mais persistants au cours de l’année. Bien que leurs causes soient multiples, ils sont principalement dus à la poussière dans les maisons, les acariens et aux poils des animaux (1).
  • La conjonctivite vernale ou dite « conjonctivite printanière de l’enfant » touche majoritairement les garçons entre 4 et 12 ans. Apparaissant au printemps, elle est associée à une sensibilité, voire une intolérance, à la lumière et à des démangeaisons majeures comme si un grain de sable s’était logé dans l’œil (1). Ce type d’allergie peut conduire à des lésions importantes de la cornée, à des séquelles, à un astigmatisme difficile à corriger, à un retard scolaire voire à un repli social (1).
  • La conjonctivite giganto-papillaire affecte principalement les porteurs de lentilles de contact : le frottement irrite l’œil et les milliers de clignements de paupières quotidiens provoquent des lésions. Si 1 à 10 % des porteurs de lentilles souples peuvent être touchés, c’est à cause des bactéries, des allergènes ou des dépôts présents à la surface des lentilles (1).

Des solutions pour se protéger des allergies oculaires

Le meilleur rempart contre une allergie est de trouver l’agent à l’origine de de celle-ci afin de l’éviter ou de se faire insensibiliser (4). Les allergies oculaires peuvent être causées par la mauvaise hygiène des lentilles (lire l’article sur le bon entretien des lentilles), un dispositif inadapté ou un produit d’entretien inapproprié (3). Il peut notamment être recommandé un lavage régulier des yeux avec des produits sans conservateurs afin d’éliminer les résidus allergènes. Certains conservateurs peuvent avoir des conséquences délétères pour la surface de l’œil (1) (lire l’article sur les conservateurs).


Sources

(1) Syndicat National des Ophtalmologistes de France, Allergies oculaires, lien, consulté le 1er juin 2020.
(2) Société française d’Ophtalmologie, Surface oculaire, rapport 2015, lien , consulté le 6 novembre 2020.
(3) C. Creuzot-Garcher, « Les différentes formes cliniques de l’allergie conjonctivale », Journal Français d'Ophtalmologie, Vol 30, N° 3 - mars 2007, pp. 288-291, Doi : JFO-03-2007-30-3-0181-5512-101019-200700361, lien , consulté le 1er juin 2020.
(4) Ministère des Solidarités et de la Santé, Allergies au pollen d’ambroisie, lien, consulté le 29 juillet 2020.